Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download
frendeitrues

CHAMPAGNE PERRON-BEAUVINEAU

Nos cuvées...

Nos ancêtres créateurs de Champagne prêtaient déjà une grande attention à la qualité de leurs bouchons.

Historiquement, en Champagne, l'usage est d'employer des bouchons de liège, venus le plus souvent de Catalogne.

Toutefois, il y a bouchon et bouchon... et lorsque on souhaite déguster une cuvée de grande maturité et qualité, il est normal d'attendre que le bouchage soit irréprochable.

Il n'est pas rare d'ailleurs de voir affiché, dans certains pays, le type du bouchon à côté du vin sur la carte des restaurants.

Depuis plus de 10 ans, nous avons choisi de soigner nos vins de champagne en les bouchant avec " Myt ik Diamant" afin de préserver leur fraicheur et leurs arômes tout en évitant le "goût de bouchon".

bouchons

Pourquoi ce choix ?

- Ces bouchons permettent de conserver une pureté sensorielle, incomparable aujourd'hui, et de garantir une constance tout au long de la vie du vin en bouteille.

- La régularité organoleptique constitue également un aspect primordial.

- En outre, la facilité de débouchage et l'impact environnemental de Diam sont des critères importants dans notre choix.

- L'ensemble des composants des Mytik Diamant répondent à toutes les normes de qualité et de sécurité alimentaire européennes et américianes (FDA).

- Les usines produisant ces bouchons sont certifiées ISO 22000 et répondent aux standards des normes d’hygiène HACCP.

Ceci est important mais ne suffit pas.

James Darsonville, oenologue bien connu, en Champagne et ailleurs, le rappelle, citant "l'exemple d'une maison de négoce, qui avait modernisé sa cave ancienne en faisant appel à un architecte. Esthétiquement, le résultat était particulièrement réussi, mais, peu à peu, une mauvaise odeur s'était installée dans les locaux.Tout sentait le moisi, les cartons, même les vêtements... La modification des installations avait perturbé les flux d'air et les conditions de température et d'hygrométrie avaient été suffisamment perturbées pour permettre le développement de moissure".

C'est pourquoi nous appliquons 4 règles.

1. Toujours mettre nos bouchons à une température constante, comprise entre 15° et 25°C, et à une hygrométrie entre 40% et 65%.

2. Bien séparer les bouchons des autres "matières sèches".

3. Bannir la présence de sources odorantes comme les produits phytosanitaires par exemple.

4. Utiliser des peintures, vernis et produits ignifuges sans halophénols ni haloanisoles.